Lancer une nouvelle console, c’est bien, mais l’accompagner rapidement d’excellents jeux c’est encore mieux ! A l’instar de Nintendo qui enchaîne les hits depuis le lancement de la Switch. Après l’envoûtant “Zelda” (en monde ouvert), c’est au tour de l’illustre “Mario Kart 8” de faire un come-back. Mais que vaut ce portage amélioré de la version Wii U ?

Irremplaçable Mario Kart ! Rares sont les jeux vidéo qui atteignent un tel niveau de convivialité et de fun pour jouer en famille ou entre amis. A tel point que le jeu de course de Nintendo s’est imposé comme un « classique » des jeux intergénérationnels depuis ses débuts sur « Super Nintendo » (1991). Remis au goût du jour à chaque sortie d’une nouvelle console, il était logique que nous retrouvions Mario et ses amis sur Switch. En revanche, contrairement aux autres générations de consoles, il ne s’agit pas d’un épisode « inédit », mais plutôt d’une version améliorée de l’épisode Wii U. Connu et reconnu depuis 2014 pour ses graphismes HD impressionnants et ses parties endiablées en local (jusqu’à 8) ou sur Internet (jusqu’à 12), nous le retrouvons ici renforcé dans sa version « Deluxe ». L’occasion de se mettre à la page si vous étiez passé à côté ou de replonger, avec ce portage, dans un condensé de bonne humeur. Celui-ci intègre de nouveaux pilotes et permet de s’élancer sur près d’une cinquantaine de circuits. Lesquels ne manquent pas de charme, sachant qu’ils sont tous inspirés par l’univers – hautement créatif – de Nintendo. Sympathique aussi : le fait de retrouver (comme sur GameCube) la possibilité de stocker deux bonus à la fois. Les amateurs de vitesse ne seront plus limités aux 50cc, 100cc et 150cc. Ils pourront participer aux épreuves en mode ultra-rapide, jusqu’à 200cc. Dans un autre registre, nous avons apprécié le fait de retrouver le sympathique mode « Batailles » où l’on s’affronte dans des arènes pour y dézinguer des adversaires à grand renfort de bonus, tous plus sournois les uns que les autres.

Pas de révolution, mais quelle efficacité !

S’ajoute à cela un affichage en 1080p et 60 images/seconde qui impressionne et sublime la réalisation artistique HD. Nul doute que les inconditionnels du genre se laisseront tenter – bien que déjà équipés de la version Wii U – afin de pouvoir en profiter désormais n’importe où ! En mode « console portable », la Switch offre une prise en main excellente et l’écran de la tablette assure un rendu saisissant. Les pilotes nomades pourront également déployer – à tout moment – la paire de « Joy-con » afin de passer en multijoueur et se servir des contrôleurs latéraux en guise de manette. Pratique et conviviale, la formule nous a conquis ! Si vous aimez la compétition, vous allez être servi. Le bilan est largement positif, même s’il est regrettable de ne pas découvrir un Mario Kart inédit. Reste qu’il devrait contribuer à aider Nintendo à vendre encore plus de Switch.

Note 18/20

Nous aurions aimé pour la Switch un Mario Kart inédit, mais cette version améliorée de l’épisode Wii U reste un jeu de course d’une incroyable efficacité. Visuellement très impressionnant et doté d’un gameplay qui s’adapte à toute la famille, “Mario Kart 8 Deluxe” est assurément un argument de poids pour nous pousser à craquer pour la Switch. Les possesseurs de la version Wii U seront un peu moins réceptifs, mais vu la qualité du portage, bon nombre d’entre l’achèteront une seconde fois, afin de pouvoir en profiter n’importe où. Un retour gagnant !